Dernier envol au club Vortex RC

Posté par Sylvain le 6 février 2017 dans Le club | 537 vues | 1 Commentaire

Notre ami, notre copain, notre « Mon Chéri », notre Papy Raptor s’est envolé pour le paradis du ciel. Il s’était inscrit au tout début du club, car il possédait un hélico qu’il souhaitait faire évoluer en sécurité. Nous le lui
avions préparé et réglé, pour son plus grand plaisir. Puis très vite, il progressa. Il acheta d’autres
hélicos plus petits, puis a voulu faire de l’avion et du planeur, et volait en double commande avec
notre moniteur. Nous l’entendions arriver d’assez loin, à bord de sa petite pétrolette au bruit
caractéristique, sa Ferrari comme disaient certains. Un souvenir parmi tant d’autres, que personne
n’oubliera au club Vortex RC. La maladie l’a rongé, longuement. Mais il était toujours là,
fréquemment, hormis l’année 2016, où la faiblesse était plus forte que lui.
C’était un personnage très gentil, toujours très sociable et qui avait toujours les yeux plein de
fascination et d’émerveillement lorsqu’il voyait des machines en l’air, notamment les siennes qu’il
voyait évoluer, dans les mains de pilotes plus confirmés. C’était aussi un excellent mécanicien. Il
réparait toujours lui même et très soigneusement ses hélicos. Puis les faisait tester à un pilote
confirmé pour se rassurer totalement.
Il venait tout juste d’avoir 60 ans.
Bon Vol, Jean Pierre, bon voyage vers le ciel que nous vénérons tous, aéromodélistes que nous
sommes. Ce ciel depuis lequel, nous en sommes tous sûrs, tu continueras à regarder évoluer nos
modèles, avec toujours autant d’émerveillement. Modèles qui voleront en ton honneur, en souvenir
de ta bonne humeur, de ton volontarisme malgré tes douleurs, et de ta voix nasillarde ponctuée d’un
accent Savoyard très fort.
Tu nous manques ! Nous adressons toutes nos condoléances et notre soutien à ta famille.

Article JP Cornuty

Vos Commentaires

  • Cocchi le 7 février 2017 à 7 h 57 min

    Très joli texte!!!
    Merci de penser à lui!!!!!
    Ç était un homme formidable
    Karen sa fille

Commentez cet article

Les champs munis d'une * sont obligatoires.